Isabelle PARIENTE BUTTERLIN

Je dirige l’I.H.P. depuis septembre 2019.
Mes recherches portent, de manière générale, sur l’éthique, la méta-éthique, la métaphysique et la réalité virtuelle. J’ai publié en 2014, aux Presses Universitaires de Besançon, Donner des raisons morales. Problèmes de l’éthique kantienne. Mon dernier ouvrage La réalité d’internet. Philosophie de l’espace connecté est paru en novembre 2018 aux éditions Le bord de l’eau.
J’ai animé en 2017-2018 un séminaire mensuel sur le vague, qui a donné lieu, les 09 et 10 avril 2018, à deux journées de recherche « Le vague en question », co-organisées avec Benoit Gaultier, Président du Groupe de recherche en épistémologie, Collège de France. J’ai coordonné avec Christine Noël-Lemaître, projet inter-disciplinaire qui interroge les liens entre les représentations du vieillissement et les normes sociales et les pratiques à l’égard des personnes identifiées comme âgées. Je participerai en août 2018 au colloque de la Société Internationale d’Ergologie, à Brasila. Ce projet a reçu la labeliisation CRISIS-Initiative de la Maison de la Maison de la Recherche en avril 2018. Il a donné lieu à un séminaire mensuel en 2018-2019.
J’ai co-organisé, avec Christine Noël-Lemaître (I.H.P.) une journée de recherche « L’histoire de la philosophie en situation : Philosophie et ‘matières étrangères’, prévue le 15 mai 2018 à Aix-Marseille Université (avec le soutien du département de Philosophie d’Aix-Marseille Université). Une journée sur « Modes d’être, degrés d’être » co-organisée avec Guillaume Bucchioni, a eu lieu le 10 avril 2019. Je suis intervenue sur une question lors du colloque d’octobre 2018 organisé au Collège de France, par la chaire de métaphysique du Professeur Claudine Engel-Tiercelin ; ma communication est en ligne ici et sera publiée en 2019. En 2019, j’organise à Aix-en-Provence les 7èmes Journées de méta-éthique sur le thème de L’erreur morale les 31 mars, 1er et 2 avril 2019.

Domaines de recherches :
– philosophie pratique : philosophie de l’action (rationalité pratique, cohérence, non-contradiction), éthique, droit, en particulier philosophie pratique kantienne, philosophie des normes et des valeurs, méta-éthique ;
– métaphysique et ontologie : objet vaguer, dispositions, identité personnelle et Identity Studies, agentivité, mondes possibles ;
– philosophie analytique

Dernières publications :
– Chapitre d’ouvrage sur la métaphysique, Les principes métaphysiques, dirigé par Alexandre Declos et Jean-Baptiste Guillon (Collège de France éds.) en ligne ici
– Chapitre d’ouvrage sur la méta-éthique, Raisons : La question méta-éthique : autour de l’œuvre de John Skorupski, dirigé par Bruno Langlet et Jean-Maurice Monnoyer
– Numéro sur l’autogouvernement, numéro de la revue Sens public, dirigé par Joëlle Zask en ligne ici
– Numéro sur Parfit, numéro de la revue Klesis, dirigé par Yann Schmitt en ligne ici

Bureau 2.23 / sur rendez-vous (me contacter par mail)

Laura MOSCARELLI

Domaines et thèmes de recherche 

  • Histoire de la philosophie ancienne : des pré-platoniciens à la seconde sophistique ; la pensée grecque et son héritage philosophique, culturel, politique et juridique ;
  • Droit, politique et éthique en philosophie ancienne : les relations possibles entre vérité et justice et entre vérité, parole et pouvoir ; évolutions historiques et conceptuelles de notions telles que justice, loi, égalité, démocratie, rhétorique ;
  • Esthétique en philosophie ancienne : positions et contributions de la pensée grecque à l’histoire de la philosophie esthétique ;
  • Les sophistes ; Platon ; Aristote ; les pré-platoniciens ; les écoles post-aristotéliciennes ; la seconde sophistique.

Publications et travaux

Monographies

  • Livre : Antiphon d’Athènes et l’antidogmatisme philosophique et juridique, Préface par Michele Corradi, Paris, L’Harmattan, 2020 [137 pages].

Résumé : Antiphon n’a participé à la vie politique athénienne que pendant la très brève période du gouvernement des Quatre-cents, et a été condamné à mort après la prise de pouvoir par le peuple. Dans ses écrits, il valorise la physis et attaque explicitement et fortement le nomos, accusé de perpétuer les inégalités parmi les hommes. Pour cela, la tradition philosophique a souvent interprété la pensée d’Antiphon en clé antidémocratique, voire oligarchique. Cet ouvrage propose une autre lecture.

  • Livre : La parole de Protagoras d’Abdère. Fragments et témoignages, Paris, L’Harmattan, 2017 [135 pages].

Résumé : La parole de Protagoras mérite d’être réhabilitée et écoutée pour elle-même. Cet ouvrage propose une traduction du grec et du latin en français de la plupart des fragments et des témoignages que nous possédons. Une introduction historique et philosophique précède ces textes.

Chapitres d’ouvrages collectifs

  • Chapitre d’ouvrage : « Protagoras pédagogue : le logos au centre de la formation du citoyen libre » (Besançon, 2021), in Actes des journées d’études La fabrique du commun : langage, mémoire et éducation, Fédération de recherche de l’ESPE de Franche-Comté, Besançon (20 pages), Presses Universitaires de Franche-Comté, [manuscrit remis et accepté].

Résumé : Étude et reconstruction de la pensée de Protagoras ayant pour objectif de montrer sa puissance et sa valeur actuelles dans le domaine de l’éducation du citoyen.

  • Chapitre d’ouvrage : « Nomos et physis chez Protagoras et Antiphon » in Bruno Cany et Jacques Poulain (éds.), Recherches d’esthétique transculturelle, vol. II, Paris, L’Harmattan, 2016, pp. 289-303.

Résumé : Confrontation critique des pensées des sophistes Protagoras et Antiphon, qui ont toujours été considérées comme opposés, le premier étant démocratique et défenseur du nomos, et le second étant antidémocratique voire antipolitique.

  • Chapitre d’ouvrage : « Apologie passionnée de Protagoras d’Abdère. Pour la construction d’un dialogue authentique et humain » in Bruno Cany et Jacques Poulain (éds.), Recherches d’esthétique transculturelle, vol. I, Paris, L’Harmattan, 2013, pp. 55-71.

Résumé : Reconstruction « sans filtres » de la philosophie de Protagoras pour montrer que celle-ci est dotée d’une grande cohérence interne et d’une force d’argumentation : Protagoras est sans nul doute un véritable philosophe.

      Articles dans revues à comité de lecture

  • Traduction : « Sofoi, Sophistes : Philosophes », Cahiers de philosophie, 15, revue du département de Philosophie de l’Université Paris 8 Saint Denis, Éditions Hermann 2016, pp. 25-49.

Résumé : Traduction de l’italien en français de l’introduction au livre d’Enrico Moscarelli, Sofoi, Sofisti: Filosofi, Liguori, 2014, Napoli.

Communications dans le cadre de conférences, séminaires et colloques

  • « Aelius Aristide versus Platon : Sur la Rhétorique », dans le cadre du cycle de conférences intitulé Le dialogue philosophique : un dialogue entre textes, consacré à l’histoire de la philosophie ancienne, et organisé par l’Institut d’Histoire de la Philosophie d’Aix – 27 janvier 2021.
  • « Pourquoi ai-je écrit sur Antiphon d’Athènes ? Réflexions philosophiques suite à la parution de Antiphon d’Athènes et l’antidogmatisme philosophique et juridique (L’Harmattan 2020) », dans le cadre du séminaire commun de l’Institut d’Histoire de la Philosophie d’Aix – 21 janvier 2021.
  • « Antiphon et la laïcisation du nomos », dans le cadre du cycle de conférences organisé par le Centre d’études sur la pensée antique Kairos kai logos à Aix-Marseille Université – 10 avril 2019.
  • « Protagoras pédagogue : le logos au centre de la formation du citoyen libre », dans le cadre des journées d’études La fabrique du commun : langage, mémoire et éducation, organisées par la Fédération de recherche de l’ESPE de Franche-Comté à Besançon – 28 novembre 2018.
  • « Un dialogo immaginario tra Socrate e Antifonte », dans le cadre du séminaire organisé par la revue Porta di Massa à l’Istituto Italiano per gli Studi Filosofici de Naples – 15 mars 2016.
  • « Le sophiste Gorgias et le Gorgias de Platon : le problème de la communication de la vérité », dans le cadre du séminaire Anthropologie et esthétique transculturelles à l’Université Paris 8 Saint Denis – 18 février 2015.
  • « Utopies et projets politiques en Grèce. Le bien commun selon Platon et selon les sophistes », dans le cadre de la journée d’accueil des étudiants portant sur le thème de l’utopie, organisée par le département de Philosophie à l’Université Paris 8 Saint Denis – 25 septembre 2015.
  • « Nomos et physis chez Protagoras et Antiphon », dans le cadre du séminaire Anthropologie et esthétique transculturelles à l’Université Paris 8 Saint Denis – 5 février 2014.
  • « Les sophistes : une pensée minoritaire ? », dans le cadre du séminaire Réflexions Interdisciplinaires sur le Mineur organisé par les doctorants de Sorbonne Université – 7 juin 2014.
  • « Sur le relativisme. Protagoras versus Platon », dans le cadre du séminaire Anthropologie et esthétique transculturelles à l’Université Paris 8 Saint Denis – 17 avril 2013.

Joëlle ZASK

Domaines de recherche
pragmatisme et philosophie américaine
philosophie politique
théorie de l’art
esthétique
épistémologie des sciences sociales.

Ingrid TAFERE

Outre les projets d’éclaircir conceptuellement les notions de démocratie, ou de « crise », au regard d’un dimensionnement philosophique et historique, et de montrer l’importance de la sociabilité, du self gouvernement ainsi que d’une politique expérimentale, ce travail bénéficie de l’avantage de son ancrage dans une démarche pragmatiste. L’enquête y a de fait une place essentielle, et des résultats d’enquêtes de terrains appuient les propos engagés, suivant une épistémologie interationniste. En outre, les conclusions et résultats visent à constituer des hypothèses à mettre à l’épreuve du réel, des croyances et actions qui traversent nos sociétés contemporaines, de plus en plus complexes.

Christine NOËL LEMAÎTRE


Publications


Revues académiques classées HCERES


2017, « Learning from Greek Philosophers : The Foundation and Structural Conditions of Ethics Training in Business School », avec Grant Michelson et S. Fremeaux, Journal of Business Ethics, à paraître, HCERES A.
2015, « Normes éthiques et culture managériale : quelles interactions ? », co-écrit avec S. Fremeaux, Comptabilité, Contrôle, Audit, N°21, pp. 45-70, HCERES A
2012, « Vers une meilleure compréhension des bénéficiaires du microcrédit entrepreneurial en France. Proposition d’une typologie des parcours des porteurs de projet », co-écrit avec C. Legrand et S. Stervinou, Management international 16(2) : 161-182, HCERES A.
2011, « Qu’est-ce qu’une juste rémunération ? Ce que nous enseigne la conception du juste salaire de Thomas d’Aquin », co-écrit avec S. Fremeaux, Management et avenir (48) : 76-93, HCERES C.
2010, “L’éthique est-elle (vraiment) une compétence clef des auditeurs légaux”, Finance Contrôle Stratégie, co-écrit avec C. Krohmer HCERES B.
2010, “The European Union’s accounting policy analyzed from an ethical perspective: The case of petroleum resources, prospecting and evaluation”, Critical Perspectives on Accounting, co-écrit avec A. Ayayi et V. Blum, HCERES B.
2010, “La normalisation comptable internationale comme un processus politique : le cas des coûts d’exploration pétrolière”, Comptabilité Contrôle Audit, co-écrit avec Y. Constantinides et V. Blum, HCERES A.
2009, “Le co-commissariat aux comptes sous le prisme de la sociologie du droit. Des vertus symboliques d’une règles contestée du gouvernement d’entreprise”, Comptabilité Contrôle Audit, N° thématique, co-écrit avec S. Fremeaux, pp. 117-140, HCERES A.
2008, “Les cartes conceptuelles comme outil de représentation du rôle des auditeurs dans la fiabilité de l’information financière: une exploration des différences liées à l’expérience”, co-écrit avec M. Chemangui, Système d’information et management, Vol. 13, N°2, pp. 5-31, HCERES A.
2008, “Les SCOP : un outil juridique au service d’un management responsable”, co-écrit avec S. Stervinou (Audencia), Management et avenir, N°20, HCERES C.
2007, “Libre pensée du travail et organisation responsable: ce que nous apprend la philosophie de Simone Weil”, co-écrit avec S. Le Loarne (GEM), Revue de Philosophie Economique, Volume 8, N° 2, pp. 99-121.
2007, “La cybersurveillance au travail : une nouvelle version du panoptisme managérial ?”, Humanisme et entreprise, N° 304, HCERES C.
2007, “Le rapport sur le contrôle interne à l’épreuve de l’analyse de discours”, co-écrit avec B. Gumb (GEM), Comptabilité Contrôle Audit, Tome 13, Volume 2, pp. 97-126, HCERES A.
2007, “Apport de la théorie du droit à la compréhension des décisions en gestion des ressources humaines. La transgression du droit du travail est-elle une nécessité ? ”, Humanisme et entreprise, N° 300, pp. 53-64, HCERES C.
2006, “Les cartes conceptuelles, un outil pédagogique pour un enseignement de la comptabilité liant éthique et responsabilité”, co-écrit avec St. Trébucq, Comptabilité Contrôle Audit, pp. 5-38, HCERES A.
2006, “L’entreprise entre nous collectif et conflit de rationalités : l’éthique comme condition d’existence de l’entreprise”, Management et avenir, N°7, pp. 11-22, HCERES C.
2006, “La RSE analysée par le paradigme de la complexité”, co-écrit avec B. Daudé (GEM), Management et avenir, N°10, pp. 39-56, HCERES C.
2005, “Hegel et les insuffisances du marché. Le politique face à la pauvreté laborieuse”, Revue philosophique de Louvain, Vol. 103, N°3, pp. 364-389.
2004, “La responsabilité sociale et environnementale de l’entreprise : nouveau paradigme managérial ou mirage conceptuel ?”, Gestion 2000, N°03/04, Belgique, HCERES C.


Articles publiés dans des revues académiques à comité de lecture non classées par l’HCERES


2017, « Ergologie transcendantale ou analyse du travail ? Pour en finir avec l’héritage grangerien de la démarche ergologique », Ergologia, à paraître en décembre.
2017, « Pour une lecture platonicienne de la compétence éthique au travail », co-écrit avec C. Deligny, numéro spécial philosophie et management, La revue des sciences de gestion, à paraître.
2017, « Les femmes philosophes : introduction au numéro spécial », L’enseignement philosophique, 67, N°3 : contributions de P. Taranto, I. Koch, B. Guery.
2017, « La relation de couple dans la construction de la pensée des femmes philosophes. Une confrontation du cas Beauvoir – Sartre et Anscombe – Geach », co-écrit avec S. Le Loarne, L’enseignement philosophique, 67, N°3, mars-mai, pp. 89-100.
2016, « L’homme et ses racines. De la notion de milieu chez Weil et Canguilhem », co-écrit avec S. Le Loarne-Lemaire, Cahiers Simone Weil.
2016, « Définir le travail comme débat de normes. Quelles implications en management ? », La revue du financier, janvier, pp. 42-54.
2015, « L’éthique des affaires : une ré-humanisation des entreprises ? Une lecture à partir de la philosophie du vivant de Georges Canguilhem», co-écrit avec R. Pasqualini, Ergologia, n°13, pp. 51-73.
2014, « Weil critique du marxisme. Leçons pour repenser l’organisation du travail », co-écrit avec R. Di Ruzza, Actuel Marx, n°56, tome 2, pp. 133-146.
2014, « Les coopératives, une structure juridique favorisant le besoin d’enracinement des salariés. Une réflexion à partir de l’Enracinement de Weil », co-écrit avec S. Le Loarne, Revue des sciences de gestion, 5, N°269-270, pp. 92-100.
2012,“Distress at work. What managers could learn from Spirituality at work of Simone Weil”, co-écrit avec S. Le Loarne, Philosophy of Management 11(2): 63-83.
2012, « Pour une approche ergologique du droit fiscal, des normes antécédentes à l’expérience citoyenne », co-écrit avec S. Frémeaux, Ergologia (7): 21-46.
2011, « Nietzsche critique de la presse », L’enseignement philosophique, Tome 61, N°6, pp. 6-14.
2008, “La conscience juridique des professionnels du chiffre”, co-écrit avec S. Fremeaux et E. Dion, La revue du financier, N°172, pp. 17-29.
2007, “Les enjeux d’une formation en éthique pour les professionnels du chiffre”, co-écrit avec D. Geyer, Revue Française de Comptabilité, N°397, pp. 30-34.
2005, “Accounting education and business ethics after Enron: the european illusion”, co-écrit avec S. Trébucq, International Journal of Accounting, Auditing and Performance Evaluation, Vol. 2, N° 4, pp. 414-425.

2005, “La comptabilité est-elle morale ?”, Expansion Management Review, N° 118, pp. 79- 86.
2003, “Thomas d’aquin et l’enjeu politique du travail”, Res Publica, N° 35, PUF, pp. 1-4. 2002, “Fichte et le droit au travail”, L’Enseignement philosophique, 52e année, N°4, mars- avril 2002, pp. 35-46.
2017-03-20 3
2002, “Le droit du travail comme révélateur du conflit des normes et des valeurs”, Horizons philosophiques, Collège Montpetit, Montréal, N° spécial.
2001, “Beaucoup de bruit pour rien”, réponse aux objections du Professeur Yvon Quiniou à propos de l’article “ Nietzsche et la question ouvrière ”, L’Enseignement philosophique, 51e année, N°5.
2001, “Nietzsche et la question ouvrière”, L’Enseignement philosophique, 51e année, N°3, janvier-février 2001, pp. 20-30.

Chapitre d’ouvrages

2017, « La formalisation de l’éthique dans les entreprises : œuvre de civilisation ou de barbarie ? », co-écrit avec M. Prevôt-Carpentier, dans Le management entre civilisation et barbarie, Paris : L’Harmattan. à paraître.
2017, « L’héritage philosophique de la démarche ergologique. Aux sources du concept d’activité », Activités et collectifs. Approches cognitives et organisationnelles, (ss dir de L. Gastaldi, C. Paraponaris et C. Krohmer), Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence.
2017, « L’héritage philosophique de la démarche ergologique. Aux sources du concept d’activité », chapitre dans l’ouvrage collectif Connaissances et Compétences, sous la direction de L. Gastaldi, C. Krohmer, et C. Paraponaris, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, mai.
2014, La Famille, La mondialisation, Concours commun IEP. Éditions ellipses.
2014, « Le diable n’existe pas. Le mal est en chacun de nous. La banalité du mal comme grille d’analyse du harcèlement moral dans les organisations », co-écrit avec S. Le Loarne, Ouvrage collectif Arendt et le management, Paris : L’Harmattan.
2013, Le Travail, La culture. Concours commun IEP. 150 fiches, éditions ellipses.
2009, Article « Éthique et comptabilité » co-écrit avec Y. Pesqueux, dans l’Encyclopédie de gestion et de comptabilité, 2e édition, sous la direction de B. Colasse, Economica.
2004, Chapitre dans l’ouvrage collectif « Mesure(s) », « De la mesure de l’application du droit du travail au droit du travail comme mesure », collection Histoire et gestion, Presses HGO.
2003, Contribution à l’ouvrage collectif Travail et ergologie, Entretiens sur l’activité humaine, Octarès, Toulouse, 2003.
Ouvrages publiés
2019, Préparation à l’épreuve de questions contemporaines 2020, Le secret, révolutions, éditions ellipses, concours IEP.
2019, Hannah Arendt, Politique et travail, éditions ellipses, coll. pas à pas.
2017, Préparation à l’épreuve de questions contemporaines 2018, Radicalités, La ville, éditions ellipses, concours IEP.
2016, La mémoire. La sécurité, Préparation à l’épreuve de questions contemporaines, éditions ellipses, concours IEP.
2012, L’essentiel du droit du travail, éditions ellipses, 2ème édition 2016.
2009, Pourquoi les managers se trompent-ils ? De quelques erreurs et illusions dans le management juridique, comptable et financier, direction d’un ouvrage collectif avec B. Gumb, collection Business, Editions Gualino.

Sélection de communications dans des colloques, journées d’études et séminaires
2017, « Séjourner chez Kant et chez Michelin ? Des conditions de possibilité de la philosophie en entreprise », Journée d’études, Philosophie et entreprise, Aix Marseille Université.
2017, « L’ergologie, une philosophie d’intervention ? », communication au colloque du CRESO sur l’entrepreneuriat social, Université catholique de Lyon.
2017, « L’autogouvernement des travailleurs : quelques réflexions issues de la philosophie de S. Weil », communication à la journée d’études Se gouverner sans un maitre, Aix-en-Provence.
2016, « Ergonomie et fonction RH : un éclairage ergologique », introduction au symposium du congrès de la SELF (société d’ergonomie de langue française), 23 septembre 2016, Marseille.
2016, « L’ergologie ou l’hybridation de l’éthique et de l’épistémologie », communication au 3e congrès de la SIE, Aix en Provence.
2016, « A darwinian lecture on evolution of accounting », communication au 3e colloque de philosophie économique, Aix-en-Provence.
2016, « L’exemplarité comme levier de l’enseignement de l’éthique : quelques réflexions à partir d’Aristote et Cicéron », communication au colloque philosophie et management, SPSG, Metz, 10 et 11 mai 2016.
2016, « La compétence éthique comme maîtrise du kairos : une lecture platonicienne », co-écrit avec Clara Deligny, communication au colloque philosophie et management, Metz, 10 et 11 mai 2016.
2015, « Tu seras un homme mon fils. L’héroisme des enseignants chercheurs en gestion dans une perspective bachelardienne », communication à la journée Bachelard et les sciences de gestion, SPSG, Paris.
2015, « Enjeux d’une lecture de la pensée d’E. Anscombe pour l’enseignement de l’éthique », Communication au colloque Philosophie et management, Metz.
2013, « La mesure des compétences éthiques : quels problèmes épistémologiques ? », Journée d’études sur la mesure, approches historique et philosophique, Aix-Marseille Université.
Octobre 2013, « Le diable n’existe pas. Le mal est en chacun de nous. La banalité du mal comme grille d’analyse du harcèlement moral dans les organisations », co-écrit avec S. Le Loarne, Journée d’étude sur l’apport de Arendt au management, ISC Paris.
2013, “La diversité dans les conseils d’administration a-t-elle un sens ? Des fondements d’une injonction du gouvernement d’entreprise sous une perspective généalogique“, co- écrit avec R. Pasqualini, Congrès international de gouvernance, Nantes.
2013, « Vertus et dangers du mode de gouvernance des SCOP : une analyse à partir de la critique de l’organisation du travail de S. Weil », co-écrit avec S. Le Loarne, R. Pasqualini, S. Stervinou, Congrès international de gouvernance, Nantes. Prix de la meilleure communication remis par la chaire en altermanagement.
2013, « Le management face à ses critiques. Enjeux d’une lecture à partir de la notion de salaud chez Sartre », communication aux journées d’études Le management et les tâches du présent.
Mai 2010, “Distress at work. What managers could learn from Spirituality at work of Simone Weil”, co-écrit avec S. Le Loarne, Euram, Rome.
2009, “La financiarisation de la comptabilité est-elle une arme de destruction massive ? Plaidoyer pour une comptabilité socialement responsable”, co-écrit avec B. Daudé, Congrès Audencia Responsabilité globale.
2009, “Are women more ethical than men? What do we know about auditing and gender”, co-écrit avec M. Chemangui, EBEN Annual conference, Athènes.
2009, “Les parachutes dorés sont-ils (vraiment) contraires à l’éthique ?”, co-écrit avec E. Redor, Congrès international de gouvernance, Florence.
2009, “Les cartes conceptuelles, un outil favorisant la coopération entre les professionnels et les chercheurs en audit”, co-écrit avec M. Chemangui, Congrès de l’AFC, Strasbourg.
2009, “L’imitation, moteur de la réglementation financière ? L’exemple de l’adoption du co-commissariat aux comptes en Tunisie”, co-écrit avec S. Fremeaux et S. Chenini, Congrès Annuel de l’AFC, Strasbourg.
2009, “Rethinking corporate social responsability: what we learn from the spirituality of work in Simone Weil”, co-écrit avec S. Le Loarne, Euram, Special track on Corporate social responsibility, Liverpool.
2008, “La conscience juridique des professionnels du chiffre. Pertinence théorique et analyse empirique”, co-écrit avec S. Fremeaux et E. Dion, Colloque Droit Gestion Fiscalité organise par l’AFC à Hammamet.
2008, “International Accounting standardization analyzed in terms of a political process: the case of petroleum resources, prospecting and evaluation”, co-écrit avec V. Blum, European Accounting Association Conference Rotterdam.
2007, “The cost of probity: the impact of the financial legislative reform in the US and in Europe”, co-écrit avec A. Ayayi, Congrès EBEN, Ethics and Finance, Bergamo University, Italy.
2005, “Les limites d’une gestion éthique des hommes : la RSE analysée selon le paradigme de la complexité”, co-écrit avec B. Daudé, Communication au colloque de l’ISC sur l’avenir de la fonction GRH et la RSE, Paris, Centre d’éthique des affaires de Paris.
2005, “Enjeux d’une lecture de Simone Weil pour une gestion des ressources humaines responsable”, co-écrit avec S. Le Loarne, communication au colloque de l’ISC sur l’avenir de la fonction GRH et la RSE, Paris, Centre d’éthique des affaires de Paris.
2005, “Fondements ontologiques de la responsabilité sociale des entreprises. La responsabilité comme pouvoir déontique”, Communication au colloque La responsabilité sociale de l’entreprise: réalités, mythes, mystification, GREFIGE Nancy II, en collaboration avec S. Noël, Université de Provence.
2004, “Stratégie et gestion du risque juridique dans le nouvel espace européen : quelle place pour une politique d’optimisation fiscale et sociale ?”, communication au colloque ORIANE sur la gestion du risque, Bordeaux II.
2004, Table ronde en conférence plénière aux deuxième congrès de l’ADERSE, sur l’enseignement de la responsabilité sociale des entreprises en collaboration avec Ph. Castelnau, IAE Toulouse, 21-22 octobre 2004.
2004, “Apport de la philosophie juridique à la modélisation des décisions en gestion”, participation au congrès Raison et Décision, dans le cadre du cycle philosophie et management de l’IAE de Lille.
2002, “ Justice et violence dans les relations de travail : réflexions sur la législation en matière de harcèlement moral au travail ”, participation au colloque interdisciplinaire Justice et violence, le 21 mars 2002, à l’Université de Provence.
2000, “Enjeux d’une lecture de G. Canguilhem pour les sciences de gestion”, intervention au colloque G. Canguilhem et les tâches du présent, organisé à l’Université de Provence.
Autres activités de recherche
Deux thèses ont été soutenues à ce jour sous ma direction :
B. Guery, Le concept de finalité pour éclairer le travail du manager : une lecture philosophique à partir du cas de la Française des Jeux, soutenue en 2015 Aix-Marseille Université ;
Sami Chenini, Le co-commissariat aux comptes : contribution à l’accroissement de la qualité de l’audit financier dans le contexte tunisien en 2013, Université de Nantes
Six thèses sont actuellement en cours sous ma direction (ou co-direction) :
Florian Tomasi (depuis 2019), « Nietzsche lecteur d’Épicure »
Christine Martin (depuis 2017), « Le travail comme émancipation de l’homme : une critique de l’anthropologie du travail »
Olivier Freyermuth (depuis 2016) « L’exemplarité dans l’activité de travail des détenteurs de la fonction d’autorité » (avec I. Pariente Butterlin)
Nadège Edwards (depuis 2016) « Les déterminants sociaux de la fatigue au travail : une approche ergologique » (avec L. Bellies)
Clara Deligny (depuis 2015) « La compétence éthique des soignants : une étude à l’AP-HM » (avec Pascal Taranto)
Hervé Fayolle (depuis 2015) « L’imagination et la pensée conforme dans le design des protocoles de recherche en travail social »
Yves Rénié (depuis 2014) « Le bonheur et la vie bonne au travail », thèse en Cifre auprès d’Engie consulting, (avec PY Gomez)
Participation à des jurys de thèse comme rapporteur : S. Maillot (thèse de philosophie, Penser les processus de changement à travers l’expérience de la mobilité) en 2011
Exemples de mémoire de master 2 ergologie et de master pro philosophie dirigés
Weil critique de Marx (2012) ; La notion de chair chez Merleau-Ponty : quel apport pour penser le corps-soi (2012) ; Le management par les valeurs : une approche critique (2013) ; La notion d’intelligence collective en management (2016) ; Les différences hommes-femmes dans le travail : une approche par l’activité (2016) ; La reconnaissance au travail : quels apports de Honneth et Habermas ? (2018) ; Quel modèle pour la consultance philosophique : Wittgenstein ou Stirner (2017)
Récemment chez Ellipse : Radicalités/La ville http://www.editions-ellipses.fr/product_info.php?products_id=11687