Nicolas Bernier, Pouvoir, éthique et pragmatisme : vers une conception pragmatiste réconciliant le pouvoir et l'éthique ?

Résumé ou Présentation: 

Pouvoir, éthique et pragmatisme : vers une conception pragmatiste réconciliant le pouvoir et l’éthique ?

Cette présentation vise à souligner la pertinence de la philosophie pragmatiste à penser ensemble l’éthique et le pouvoir. Si les formations et les recherches en éthique sont de plus en plus nombreuses et diversifiées, rares sont celles qui abordent la question du pouvoir. Pouvoir et éthique sont-ils pour autant irréconciliables? L’ampleur et la complexité des enjeux sociaux et politiques contemporains et les études sur le sujet démontrent l’omniprésence et le caractère polymorphe des expressions du pouvoir (Clegg et al., 2006; Gaventa, 2016). Exclure la question de pouvoir d’un champ de recherche ou de formation « ne le fait pas disparaître » (Hardy, 1996). Ces recherches amènent à penser que le pouvoir n’est ni éthique ni néfaste en soi, son caractère éthique dépend de la manière dont il est exercé, à savoir si les relations de pouvoirs sont réversibles et exemptes de domination (Foucault, 1984).

Plus récemment, un groupe de chercheurs en éthique appliquée au Québec a mis en lumière l’importance de la prise en compte de la question du pouvoir dans la formation en éthique. Tout en insistant sur l’importance d’une conception pragmatiste de l’éthique, les auteurs considèrent la question du pouvoir comme une condition de possibilité de l’éthique. Dans cette perspective pragmatiste, la compétence éthique s’ancre dans l’action humaine visant la résolution des tensions normatives et axiologiques de situations problématiques concrètes via le recours à des outils et des méthodes de délibération réflexive permettant de parvenir à une solution appropriée à chaque situation (Bégin, 1989; Lacroix, 2007). Alors que certaines formes de pouvoir sur (contrôle, coercition et domination) peuvent nuire au développement de la compétence éthique des individus, le pouvoir avec (la coaction), permet d’établir les conditions de possibilités de son déploiement (Marchildon, 2017; Lacroix, Marchildon et Bégin, 2017). Il s’ensuit que l’éthique ne pourrait se permettre de faire l’économie d’exposer les nombreuses formes possibles de relations de pouvoir entre les individus (Marchildon, 2017) à l’œuvre à la fois à l’intérieur et à l’extérieur des structures hiérarchiques des sociétés modernes (Gaventa, 2007).

Ces recherches démontrent que notre compréhension du pouvoir et ses liens avec l’éthique peuvent donc être bonifiés, ce que nous ferons en mobilisant notamment les lectures pragmatistes du pouvoir. Celles-ci ont émergé depuis quelques années dans un véritable renouveau de la tradition philosophique du pragmatisme dans l’ensemble des sciences sociales dans le monde, à la fois dans le management, le travail social, l’éducation, les sciences politiques et la sociologie. Dans cette lignée, de récentes recherches se sont intéressées à la réactualisation du pouvoir dans la tradition pragmatiste en soulignant sa capacité à répondre à des enjeux actuels de nos sociétés démocratiques modernes, qu’il s’agisse de l’exercice du pouvoir en situation d’autorité (Simpson, 2016), des inégalités de pouvoir (Cometti, 2016) ou des nouveaux modes de participation démocratique (Zask, 2016). Cependant, ces démarches sont pour le moment embryonnaires, sans compter que la relation entre l’éthique et le pouvoir n’y a été que brièvement abordée. Par conséquent, un travail de clarification conceptuelle et de théorisation est requis afin de construire une conception pragmatiste permettant de réconcilier et de penser ensemble l’éthique et le pouvoir. 

Date: 
Mardi, novembre 21, 2017 -
16:00 - 18:00
Lieu: 
Maison de la recherche salle 2.44
Adresse: 
Faculté des Arts, Lettres, Langues et Sciences humaines (ALLSH) Bâtiment T1 — Pôle Multimédia - Salle des colloques 1 29, av. Robert Schuman
13621 Aix-en-Provence
France
Auteur(s) / Organisateur(s): 
Maureen Garzend
Ingrid Tafere
Auteur(s) / Organisateur(s)hors IHP: 
Nicolas Bernier
Type de production: 
Organisation d'un séminaire
Type de séminaire: 
Séminaire des doctorants
Unité(s) de recherche: 
Histoire de l'ontologie et métaphysique
Vérité et langage
Catégories de l'action
Art et politique
Codification AERES: 
AP
Année de la manifestation: 
2017